1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

L'atelier RL

Présentation

Depuis plusieurs années, la Compagnie R.L. poursuit un travail particulier de recherche sur l’art de l’acteur : qu’est-ce que faire entendre le sens d’un texte ? Prendre en charge son style, sa plénitude poétique ? Comment - en harmonie avec ses partenaires et loin de tout dogmatisme - trouver une vraie liberté d’invention dans son jeu ? Se laisser surprendre par l’inattendu, les impulsions nées de la fréquentation intime d’un texte ? Bref comment atteindre à cet état de détente, de disponibilité physique et mentale qui permet d’aborder l’interprétation d’un rôle sans a priori et dans la compréhension profonde de ses enjeux philosophiques et esthétiques.

Voilà les questions que nous nous posons à travers les stages de formation continue (dans le cadre de l’AFDAS) que nous organisons depuis 1997 (sur les oeuvres de Molière, Garcia Lorca, Sarraute, Tchékhov, Marivaux …). Des stages qui ont été l’occasion de rencontrer de nombreux acteurs et de constituer, au fil des années, un réseau de gens - d’amis - avec qui nous avons compris qu’un travail de formation et de recherche au long cours était possible, parce que souhaité par le plus grand nombre.

De là est née l’idée de proposer à ces acteurs une aventure théâtrale d’un type nouveau, celle d’un Atelier de Recherche et de Formation dont l’activité régulière s’adresserait à tous les comédiens désireux d’approfondir leur réflexion et leur pratique. C’est ainsi que nous avons fondé en janvier 2003, parallèlement au travail de création de la compagnie, l’Atelier R.L.

Cet Atelier – pour l’activité duquel nous tenons à disposition tous les matins la salle de répétition qui est le lieu permanent de la compagnie - fonctionne sous la forme d’une association dont sont membres exclusivement des acteurs professionnels. A côté des séances hebdomadaires que je dirige, chaque membre de l’association (acteur ou metteur en scène) peut proposer à ceux qui souhaitent l’accompagner de travailler, telle ou telle matinée de la semaine, sur un thème, un auteur ou une technique particulière. Sous la responsabilité de nombreux animateurs, l’Atelier, au cours de ces sept années d’existence, a ainsi été l’occasion d’aborder diverses disciplines physiques et vocales, l’occasion également d’approcher les œuvres de Roland Barthes, Sarah Kane, Tchékhov, Jon Fosse, Rodrigo Garcia, Andersen, Jean-Claude Grumberg, Dea Loher, Tennessee Williams, Peter Weiss, Maeterlinck, Racine, Sophocle, Molière…

La singularité de notre projet est qu’il propose aux acteurs, sous ma direction, un parcours de formation sur les fondements mêmes de la pratique théâtrale. Il s’agit, on l’aura compris, au-delà de l’apprentissage individuel, de travailler sur l’idée de groupe (pour ne pas dire de troupe) ; le théâtre est un art collectif, ce qui veut dire qu’il tire sa force irremplaçable du lien, souvent ténu et difficile à préserver, qui se tisse au fil du temps entre des acteurs qui, apprenant à se connaître et à travailler ensemble, inventent une approche commune, donnant ainsi une représentation artistique cohérente de la vie sociale et de la vie individuelle.

René Loyon

L'atelier RL

STAGE : DEVENIR STORYTELLERS
Du 13 au 31 juillet 2020
INTERVENANTS : Sylvia BAGLI — Giampaolo GOTTI — Alexandre LOUSCHIK

Ce stage prévoit l'enseignement des techniques du "storytelling" qui mettent l'acteur au centre, seul en scène, avec ses capacités imaginatives et expressives pour surprendre, émouvoir, convaincre.

Grandes épopées, théâtre documentaire ou mises en scène de l'intime, l'envie de raconter prend des allures multiples et des voies nouvelles. Cette nouvelle instance redéfinit l’imitation et la fiction. En lien avec ces nouvelles formes, l’acteur est amené à redéfinir à la fois son jeu et son je.

CONTENUS:
Chaque stagiaire affrontera le travail en partant d’un récit provenant d’une expérience personnelle (autobiographique ou issue de sa propre imagination) ou tiré d’un livre (légende traditionnelle, fable, nouvelle) ou de la presse (fait divers). Nous aborderons ensuite l’analyse, la structure autour des points forts de chaque projet et le jeu selon la grille de techniques acquises en faisant une dramaturgie mixte.

AGENDA :
Les 3 semaines mettront l’accent sur trois dimensions du storyteller. La première semaine approfondira ce qu’un acteur doit savoir pour captiver l’attention de son public: le surgissement des images, la variation des rythmes, l’immersion totale dans la fable ainsi que la projection et l’évocation d’un sentiment. En parallèle il construira l’ébauche de l’histoire qu’il formalisera plus tard.
La deuxième semaine portera plus spécifiquement sur l’écriture du texte afin que le matériau soit dense et efficace, grâce à un aller-retour plateau/ table.
La troisième semaine mêlera au précèdent travail d’acteur et d’auteur, celui de metteur en scène, donnant une forme au spectacle du storyteller.

SUJETS:

- Le choix du récit- La récolte des matériaux
- Les techniques du théâtre de narration- La parole et le geste à l’intérieur du récit
- La création et utilisation des images- Le passage du narratif au dramatique
- La sélection des raisons et des matériaux- Dramaturgie du récit

APPROCHES:
Les rencontres se développeront selon trois approches :
Le travail individuel pour concentrer et développer la veine créatrice de chacun et résoudre les éventuelles difficultés
Le travail à deux développant, en parallèle de son travail personnel, le rôle de story-editor d’un partenaire de stage.
Le travail de groupe servira de moment fondamental d’écoute et de partage des projets à travers une atmosphère bienveillante, protégée et stimulante pour la créativité.

MODALITES D’INSCRIPTION :
Ce stage est conventionné AFDAS. Veuillez-vous rapprocher de l’AFDAS afin de connaître vos droits à la formation : en cliquant ici
Envoyez votre candidature (CV + lettre de motivation) à la Compagnie RL : compagnierl@wanadoo.fr Les candidats pré-selectionnés seront reçus en entretien (éventuellement téléphonique) par Giampaolo Gotti.

LES INTERVENANTS

Sylvia BAGLI
est auteur de théâtre (sa dernière pièce Lola et Jim chez Alna éditeur en 2014 ) et de roman, en complicité avec Eugène Durif. Elle écrit à partir du plateau pour la compagnie La Déferlante Les barbues ou de l’insatisfaction politique, une pièce pour théâtre de rue librement inspirée d’Aristophane.
Elle est metteuse en scène : Lola et Jim (MC93 de Bobigny) et Kazanova (Archipel 118 + 1 à la MC93 de Bobigny) et traductrice de l'Italien pour la Maison Antoine Vitez (Centre International de la Traduction Théâtrale).
Artiste de strip-tease, danseuse de tango argentin et coach de boxe (boxe Française), elle questionne le mélange des arts de la scène : elle cherche à mettre à nu ce qui à travers la sexualité reproduit les mécanismes de violence propres à la société.

Giampaolo GOTTI
Metteur en scène, acteur, pédagogue et traducteur de théâtre italien.
Son approche artistique et pédagogique a été décrit entre autre dans:
- Kokolampoe, un théâtre école plurilingue dans les Guyanes de P. Chambert, l’Entretemps, Montpellier 2015
- La direction d’acteurs peut-elle s’apprendre ?, Les Solitaires Intempestifs, Besançon, 2015.
- Théâtre Contemporain Orient-Occident, vol.L’Entretemps, Montpellier, 2012.
Il a dirigé le n°182 de Théâtre/Public : Anatoli Vassiliev : Tradition, Pédagogie, Utopie.
Il fait partie depuis 2004 l’équipe pédagogique de l’ENSATT (Lyon) où il est intervenant au département acteurs. Il intervient aussi auprès de l’Université de Paris-8, de la Scène conventionnée de St Laurent du Maroni (Guyane), du Conservatoire de la Réunion, de l’Ecole International de Théâtre du Bénin.
Depuis 2016 il est professeur d’improvisation à l’Accademia Dimitri (Locarno, Suisse).

Alexandre LOUSCHIK
Metteur en scène et pédagogue russe, formé à l’Académie d’art dramatique Schukine - Vakhtangov de Moscou, il a acquis son expérience sur les scènes de théâtre professionnel depuis 1978. Il enseigne en Russie et France à Acting International, à l’Université Lille 3 ; il sait transmettre avec passion les clefs des méthodes Stanislavski et Michaël Chekhov, ainsi que des techniques de la psychologie cognitive qui optimisent les potentialités de la créativité et rendent plus efficace le travail des acteurs. Dans son activité de coach en France il a notamment travaillé avec :
- Jean DUJARDIN, Moëbius d’Eric Rochant,
- Yann ARTHUS-BERTRAND - émission Vu du ciel France 2;

LA TRAGEDIE DU POLITIQUE
CORNEILLE / RACINE

Dates et lieu du stage
du 5 au 17 juillet au juillet 2021, du lundi au samedi de 13h à 20h (70h)
Compagnie RL
11 rue Saint Luc 75018 Paris

Renseignements et inscriptions :
compagnierl@wanadoo.fr
Possibilité de financement par l'AFDAS

Objectifs pédagogiques :

  • Acquérir une compréhension profonde des enjeux des deux textes : enjeux dramaturgiques, historiques, politiques, esthétiques...
  • Comprendre et représenter l’exercice du pouvoir politique ; se confronter à l'interprétation d'un personnage historique
  • Se perfectionner dans la diction de l’alexandrin (analyse syntaxique, notions de phonétique, confrontation des deux auteurs et de leur langue)
  • S'interroger sur les directions de mise en scène pour aujourd’hui

Intervenants :
René Loyon : metteur en scène, comédien
Laurence Campet : metteure en scène, comédienne, dramaturge de la Compagnie RL

Programme pédagogique

Comment devient-on un tyran ? Le désir obsessionnel du pouvoir, mais aussi la manière de parvenir à ce pouvoir et de l’exercer sont des questions auxquelles l’histoire du théâtre n’a cessé de se confronter en apportant des réponses variées. Des tragiques grecs à Brecht en passant bien sûr par Shakespeare, de nombreux tyrans ont occupé la scène, nous offrant souvent le spectacle d’une toute puissance destructrice.

Racine et Corneille, chacun à sa façon, participent à ce grand questionnement qui est toujours le nôtre. L’un et l’autre écrivent leurs tragédies à une époque clé de l’histoire de France, celle où se met en place, avec les règnes de Louis XIII et Louis XIV, la monarchie dite absolue. Difficile donc de ne pas trouver dans l’œuvre de nos deux auteurs des échos à ces temps où le roi étend son pouvoir sur l’ensemble de la société française.

Britannicus et Cinna sont deux tragédies exemplaires de cette période. Dans l’une Racine raconte l’irrésistible ascension de Néron sur le trône royal (ascension dans laquelle sa mère Agrippine joue un rôle déterminant) ; dans l’autre, Corneille, à l’opposé, raconte comment, au terme d’un exemplaire effort sur lui-même, l’empereur Auguste renonce à une vengeance sanglante et pardonne à celui qui complotait sa mort.

Travailler ces deux textes sur le plateau est donc inévitablement l’occasion de réfléchir à la question complexe de l’aspiration au pouvoir dans sa dimension politique, bien sûr, mais aussi psychique. Que se passe-t-il dans la tête de celui ou celle qui entend régner coûte que coûte. Et de quel ordre est la sagesse de celui qui cherche à dominer ses pulsions narcissiques.

Nul doute que nous saurons trouver une riche matière à réflexion dans la désolante galerie de tyrans en tous genres (y compris celui de la bouffonnerie) que nous offre le temps présent...

Travailler sur ces deux pièces magnifiques est aussi, bien entendu, l’occasion de se confronter à une superbe langue poétique qui demande précision et clarté pour être aujourd’hui pleinement entendue dans sa force dramatique.

Télécharger le programme

PREMISSES

PR(ojeter)E(crire)M(ettre en scène)I(nterpréter)S(on)S(eul)E(n)S(cène)

Dates et lieu du stage
du 19 au 31 juillet au juillet 2021, du lundi au samedi de 13h à 20h (84h)
Compagnie RL
11 rue Saint Luc 75018 Paris

Renseignements et inscriptions :
compagnierl@wanadoo.fr
Possibilité de financement par l'AFDAS

Objectifs pédagogiques :
Ce stage prévoit l'enseignement des arts et des techniques du « seul-en-scène » et vise à soutenir les
recherches de l'acteur, d’encourager ses propres capacités imaginatives et expressives, afin d’atteindre
un positionnement d’auteur face à son public, pour le surprendre, l’émouvoir et le convaincre.

Profil professionnel des stagiaires :
Acteurs, performers, metteurs en scène, réalisateurs, conteurs, comédiens-auteurs, comédiens-coaches

Prérequis et expériences professionnelles des stagiaires :
Expérience de jeu ou de mise en scène d'au moins 2 ans

Objectifs pédagogiques :
Trouver la force de sa propre présence scénique.
Observer sa vie et le monde, utilisant les moyens pour les théâtraliser et les transformer en appuis de jeu.
Raconter, avec la voix et le corps, les images d’une narration convaincante qui entraîne le public dans l’univers de l’acteur-auteur, de ses émotions et de son propre imaginaire.
Donner libre cours à l'expression de sa fantaisie et de son imagination (improvisation structurée).
Discerner les différentes potentialités narratives des gestes et de la respiration autant que celle de la parole.

Formateurs :
Sylvia BAGLI — auteur et dramaturge
Giampaolo GOTTI — metteur en scène et pédagogue
Alexandre LOUSCHIK — comédien et coach d'acteur

Descriptif, en résumé
Situation contemporaine et rôle du « seul-en-scène » :

Au-delà des raisons liées à l’économie du spectacle et à la récente crise sanitaire, on assiste, depuis quelques temps, à un phénomène en pleine expansion dans le contexte du théâtre contemporain : le « seul-en-scène ».

Cette forme théâtrale peut être imprégnée plus que toute autre d’un désir chez l’acteur de s'exprimer en son propre nom (directement ou par le biais de personnages) et de convier le public à un rendez-vous qui devient un quasi tête-à-tête. Dans ce cadre, l’acteur devient le responsable en entier de la représentation jusqu’à s’autoriser le droit à y mettre sa propre signature.

Ainsi l'acteur se voit légitimement placé dans une position de démiurge : il est libre de donner lieu à des performances transdisciplinaires (liberté favorisée par l'abolition des frontières entre les arts) où tous les éléments scéniques sont considérés comme des matériaux égaux entre eux.

C'est peut-être aussi en cela que réside l’une des puissances subversives du « seul-en-scène ». En effet ce genre de spectacle assume un caractère exceptionnel, original et subjectif, qui veut amener le spectateur à devenir le témoin de l'œuvre d'un seul artiste. Dans cette forme privilégiée l’artiste, responsable de tous les aspects de sa création, conçoit son spectacle comme une «œuvre d'art totale» et s'y place simultanément en position d'auteur, de metteur en scène et d'acteur.

Nous avons souhaité proposer justement ces trois démarches complémentaires.

  • L’écriture (en aller-retour au plateau et à la table) s’appuie sur l'intériorité et la subjectivation de l’identité de l’artiste ;
  • La mise en scène (visuelle et sonore) orchestre l'extériorité et l'objectivation du rapport à notre temps ;
  • Le jeu d’acteur (intime et distancié) peut alterner ou télescoper les passages entre les deux univers précédents.

Le « seul-en-scène » investit l’acteur-auteur-metteur-en-scène du privilège de questionner son époque en son propre nom. Cette spécificité implique qu’il trouve un équilibre entre sa présence scénique et son retrait, afin de proposer une œuvre qui puisse dépasser sa simple individualité et son propre temps présent.

L’objectif escompté est qu’au terme du parcours le stagiaire puisse, non seulement maîtriser ses outils, mais aussi découvrir d’autres visages de soi et d’autres visions du monde.

Télécharger le programme

CONTACT
COMPAGNIE RL
11 rue saint luc
75018 Paris

01 55 79 76 10
compagnierl@wanadoo.fr