1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29

Laurence Campet

WOLFGANG

de Yannis Mavritsakis

Traduction : Dimitra Kondylaki et Emmanuel Lahaie

Mise en scène : Laurence Campet avec Joséphine De Surmont, Antoine Doignon, France Ducateau, Pascal Henry, Hélène Jupin, Dominique Verrier
lumières : Manon Geffroy
scénographie : Fanny Laplane
images : Nathalie Hervieux

Wolfgang a obtenu le soutien de la Commission nationale de l'Aide à la création de textes dramatiques

Inspiré de l’histoire de la jeune Natascha Kampusch, enlevée à l’âge de dix ans puis séquestrée pendant huit ans, le texte de Yannis Mavritsakis donne la place du protagoniste à Wolfgang, le tortionnaire. Dans une banlieue pavillonnaire aseptisée, où les haies sont comme taillées au couteau, où l’idéal de vie familiale petit bourgeois demeure brandi comme un étendard, même si plus personne n’y croit, Wolfgang rêve d’un amour absolu et éternel. Entre des valeurs transmises par des ancêtres écrasants ou dénaturés et un idéal social étriqué, Wolfgang ne sait pas sortir d’une adolescence fort prolongée et devient un Arnolphe pathétique à la cruauté naïve…

Coproduction : Groupe Marcelle Proust, Compagnie RL, avec le soutien de la Commission nationale de l'Aide à la création de textes dramatiques, de l'ADAMI, de la SPEDIDAM, du Théâtre Eurydice - Plaisir et de l'Atalante - Paris

L'Atalante - Paris

du 5 au 12 décembre 2014 et du 1er au 12 avril 2015

Théâtre Eurydice - Plaisir

19 et 20 mars 2015

ILIADE/BRISEE

Texte et jeu : Laurence Campet

Composition et interprétation musicales : Orestis Kalampalikis

Scénographie : Fanny Laplane

Images : Nathalie Hervieux

Lumières et régie générale : Manon Geffroy

avec la complicité artistique de Fatima Aïbout et Françoise Huguet

Une Iliade rock au féminin.

Briséis - la captive d’Achille, sa préférée, celle qu’il aurait épousée peut-être si les dieux ou le destin n’en avaient décidé autrement - raconte ce qu’elle a vu, ce qu’elle a vécu à Troie.

Pendant que les hommes sont sur le champ de bataille, les femmes sont à l’ouvrage. Leur poésie est dans leurs mains, dans leurs ouvrages. Hélène elle-même tisse dans un grand manteau les exploits des héros. Mais le tissu n’a pas la force des mots. Il ne passe pas les siècles. Iliade / Brisée part de cette volonté : écouter le battement féminin, chercher les traces, remettre les mots dans les bouches des femmes.

La guitare électrique chante le bruit des armes, la plainte et le deuil.

Princesse devenue butin de guerre, enjeu de l’Iliade elle-même, puis oubliée…, comme les peintures murales de l’époque mycénienne, Briséis est sur le point de tomber en poussière. Contre l’oubli, elle prend la parole…

Du 30 novembre au 18 décembre 2016

Théâtre de l'Epée de Bois

Cartoucherie - Route du Champ de Manoeuvre - 75012 Paris

Le 6 octobre 2017

Bibliothèque Mohammed Arkoun - 74 rue Mouffetard - 75005 Paris

Le 12 octobre 2017

Lycée Jessé de Forest - 59440 Avesnes sur Helpe

Le 17 novembre 2017

Médiathèque - 98 rue Martre - 92110 Clichy

Le 1er février 2019

Bibliothèque - avenue Georges Pompidou - 77120 Coulommiers

Le 2 avril 2019

Lycée Lucas de Nehou - 75014 Paris

Le 21 mai 2019

Lycée Paul Lapie - Courbevoie

Le 14 juin 2019 à 21h30

Théâtre en caves - organisé par l'Atalante 75018 Paris

Le 17 juin 2019 à 20h30

Théâtre en caves - organisé par l'Atalante 75018 Paris

Le 12 novembre 2019

Collège Stéphane Mallarmé - 75017 Paris

Coproduction : Groupe Marcelle Proust – Compagnie RL 

Avec l'aide de l'ADAMI

ISMENE

de Carole Fréchette

avec Laurence Campet

et la complicité artistique de René Loyon

Les années ont passé. Ismène n'a pas réglé la question de son abandon, seule survivante d'une famille maudite. Elle a malgré tout accepté de venir témoigner. Elle a bien construit son intervention, mais petit à petit les souvenirs affleurent, et l’émotion avec eux. Elle nous fait partager ses doutes.

Dans le texte de Carole Fréchette, Ismène est notre contemporaine.

Aujourd’hui, en ces temps de pandémie et de restrictions de rassemblements, la question du deuil et de l’accompagnement de nos morts résonne particulièrement.

Mais les arguments d’Ismène sont aussi et surtout du côté de la vie, des nécessaires compromissions du vivre ensemble, face à l’intransigeance de sa sœur.

Le texte impose une forme de conférence, donc d’adresse très frontale, qui se théâtralise l’air de rien, parce que le corps d’Ismène dément bien vite l’exposé froid qu’elle a prévu, parce que le bouillonnement intérieur est toujours là, l’incertitude, le questionnement sans fin, l’incompréhension fondamentale. Il y a quelque chose de drôle et de touchant dans sa maladresse.

Le texte est publié dans l'ouvrage collectif Crimes et Châtiments, L'Avant- scène théâtre 2015

Le 21 janvier 2021

Lycée Lucas de Nehou - 75014 Paris

Le 7 mai 2021

Lycée Saint-Joseph - 95100 Argenteuil

LA LEGENDE DES SIECLES / NOTRE LEGENDE

En prélude à La Légende des siècles de Victor Hugo, notre création 2023/2024, nous proposons dès l'automne 2022 Notre Légende.

Notre Légende, ce sont des petites formes à un – deux – trois acteurs, à proposer partout (dans des collèges, lycées, Ehpad, associations, appartements...).

Parce que la poésie revêt pour nous une importance primordiale, parce que le projet de Hugo est fou et sa langue somptueuse, parce qu’il y a dans son texte de la malice et de la confiance, parce qu’il croit à l’éducation et au progrès de l’humanité, nous souhaitons tout particulièrement faire entendre ses textes aux collégiens et lycéens.

Nous nous proposons d’intervenir dans les établissements scolaires.

Deux comédiens de l’équipe se déplacent pour animer des séances d’atelier, selon les souhaits des enseignants. Nous envisageons de travailler avec les élèves de manière ludique la lecture à voix haute, adressée, de textes poétiques. Il s’agit de jouer avec les mots, les rythmes, les souffles, seul ou en groupe. Il s’agit de pouvoir rire, se laisser surprendre – et Hugo est très fort pour les surprises -, émouvoir.

A la suite de l’atelier, les deux comédiens joueront devant les élèves rassemblés un extrait de La Légende des siècles. Cette « petite forme » durera une cinquantaine de minutes. Elle ménagera un moment où les élèves pourront intervenir (soit sous forme de questions / réponses, soit en disant quelques vers travaillés au cours de l’atelier). Elle est conçue pour être jouée dans l’établissement scolaire lui-même.

Une version de cette « petite forme » se déclinera également pour d'autres publics.

Mise en scène Laurence Campet

Avec

Blandine Baudrillart

Marie-Noële Bordeaux

Laurence Campet

Antoine Doignon

Françoise Huguet

Sylvie Malissard

Julien Mouroux

Marie-Hélène Peyresaubes

Le 4 février 2023

En appartement - 75012 Paris

Le 5 février 2023

En appartement - 75013 Paris

Le 28 février 2023

Collège Jules Ferry - 24120 Terrasson Lavilledieu

Le 11 mars 2023

En appartement - 75010 Paris

Le 11 mars 2023

Compagnie des Oeillets - 94200 Ivry sur Seine

Le 18 mars 2023

En appartement - 75004 Paris

Le 25 mars 2023

Salle Lucie Aubrac - 95160 Montmorency

Le 20 avril 2023

Collège Pablo Neruda - 91350 Grigny

Le 13 mai 2023

En appartement  - 78012 Paris 

Le  22 juillet 2023

Association du patrimoine - 72350 Brûlon

Le 5 août 2023

Château d'Orignac -17240 Saint-Ciers-du-Taillon

Le 10 septembre 2023

En appartement - 95120 Ermont

Les 23 et 24 septembre 2023

L'Atelier des arts / la Grange - 60800Trumilly

Le 4 octobre 2023 

Collège Gustave Eiffel - 39700 Fraisans (2 représentations)

Le 16 octobre 2023

Ehpad du Centre hospitalier - 39800 Poligny

Le 20 octobre 2023

Maison de retraite L'Art du temps - 25000 Besançon 

Le 12 décembre 2023

Ehpad du Centre hospitalier - 39500 Salins-les-Bains

Le 17 janvier 2024

Ehpad du Centre hospitalier - 39600 Arbois

Le 2 février 2024

Lycée Paul-Emile Victor - 39300 Champagnole

Le 9 avril 2024

Collège Victor Hugo - 19000 Tulle

CONTACT
COMPAGNIE RL
06 98 30 20 21
compagnierl@gmail.com